Une présentation du squash

Une présentation du squash

Le principe du squash :

Le squash est un sport de raquette qui se joue sur un terrain de jeu entièrement entouré de murs ou de parois entièrement vitrées. Il consiste à frapper une petite balle noire en caoutchouc, de telle sorte que son adversaire ne puisse pas la reprendre. Le but est donc d'éloigner le plus possible le joueur adverse du « T » central. À durées égales, le squash est l'un des sport les plus dépensiers en calories

L'autre particularité de ce sport est que les deux joueurs partagent et défendent alternativement la même surface de jeu. 

Les origines du squash :

Les origines du Squash remontent au début du 19 siècle, en Angleterre.
Tout comme le tennis, le badminton et la pelote basque, le squash serait un des descendants du célèbre Jeu de Paume. La Paume fut inventée en France au 13e siècle même si certains historiens ont pu retrouver des variantes de ce Jeu dès l’Antiquité.

 

L'aspect santé :

Quels sont les bienfaits liés à la pratique du squash ?

« La pratique du sport est une action positive sur le cœur, sur le corps. Aujourd’hui, on sait que la pratique sportive est plus efficace pour protéger le cœur que tous les médicaments que nous avons à disposition. Par exemple, après un infarctus on demande aux gens de reprendre une activité sportive pour éviter une récidive. Le sport en général, et pas seulement le squash, est bénéfique pour la santé.

Le squash est considéré comme le sport le plus exigeant physiquement. Quelles sont les règles à suivre afin d’être prêt à y jouer ?

C’est vrai qu’il y a beaucoup d’accélérations. Le squash a une mauvaise image « médicale » mais il n’est pas plus dangereux que les autres sports de raquette ou d’autres sports explosifs. Il faut commencer doucement cette activité en découvrant la technicité et ce, avant de se lancer dans des matchs. À la différence d’autres sports, le squash permet de se dépenser très rapidement même si la technique n’est pas acquise. Au squash, le court est tellement petit qu’on arrive à être quasiment tout le temps à côté de la balle, ce qui va permettre une activité intense très rapidement.